Beaucoup de bruit pour rien

Shakespeare / Maïa Sandoz / Paul Moulin

Théâtre

Beaucoup de bruit pour rien

Shakespeare / Maïa Sandoz / Paul Moulin

Théâtre

20 - 21 Oct

Théâtre La Piscine

estimée 1h50

À partir de 12 ans

Une des représentations est doublée en direct en langue des signes par deux comédiens, et c’est fascinant !

Difficile de vous parler en quelques mots de Beaucoup de bruit pour rien : dans cette pièce aux multiples rebondissements, il est question de jeunesse, de séduction, d’amour, mais aussi de ruse, de tromperie et de faux-semblants. Maïa Sandoz et Paul Moulin, qui se sont fait connaître pour leurs mises en scène de textes contemporains engagés, s’en emparent pour nous offrir un pur moment de fête !

Sur un plateau qui tourne et dévoile peu à peu la machinerie de la salle, neuf comédiens se régalent du terrain de jeu théâtral imaginé par Shakespeare, au rythme de la musique rock jouée en live. On rit de ces personnages cocasses et on se laisse entraîner par cette mise en scène menée tambour battant, où un arbre peint sur un panneau de bois suffit à figurer une forêt. Jouissif !

Création 2021

« Sur le plateau, le sourire règne – humour, vivacité, sensualité, jubilation et esprit festif. » Hottellotheatre, 2021

Texte William Shakespeare
Traduction-adaptation Clémence Barbier, Paul Moulin, Maïa Sandoz, Paolo Sandoz
Traduction-adaptation en LSF Julia Pelhate
Mise en scène Maïa Sandoz, Paul Moulin
Avec Serge Biavan, Maxime Coggio, Christophe Danvin, Mathilde-Édith Mennetrier en alternance avec Elsa Verdon, Gilles Nicolas, Paul Moulin, Soulaymane Rkiba, Aurélie Verillon, Mélissa Zehner
Et pour la version traduite en LSF Lucie Lataste, Patrick Gache
Assistanat à la mise en scène Clémence Barbier
Scénographie, costumes Catherine Cosme
Lumière Bruno Brinas
Son Christophe Danvin
Mise en espace sonore Jean François Domingues, Samuel Mazzoti
Collaboration chorégraphique Gilles Nicolas, assisté de Stan Weiszer
Collaboration artistique Guillaume Moitessier
Régie générale David Ferré
Régie plateau Paolo Sandoz
Administration et production Agnès Carré
Production et diffusion Olivier Talpaert

Production Théâtre de L’Argument

Coproduction ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie, MC2 de Grenoble, L’Equinoxe – Scène nationale de Châteauroux, Théâtre des 4 saisons de Gradignan, Espace d’Albret de Nérac, Théâtre 71 – scène nationale de Malakoff, La ferme du Buisson – Scène nationale de Marne-la-Vallée-Noisiel.

Avec le soutien de l’EMC de Saint-Michel-sur-Orge, L’Azimut – Antony/Châtenay-Malabry, 3T – Scène conventionnée de Châtellerault, L’Odéon – Théâtre de l’Europe, DRAC d’Île-de-France – Ministère de la culture, Conseil Départemental du Val-de-Marne, Région Île-de- France.

Ça pourrait vous plaire

HORROR

Jakop Ahlbom

Théâtre

17 novembre Théâtre La Piscine

HORROR

À partir de 15 ans Théâtre

Jakop Ahlbom et son équipe ont fait un travail de dingues pour recréer l’univers d’un film d’horreur. Ultra-réaliste, le décor est le lieu de toutes les illusions : fantôme prêt à tout pour se venger, objets qui bougent, main possédée et scène de noyade dans la baignoire sont bien sûr de la partie !

17 novembre

Théâtre La Piscine

Les Danses du Crépuscule

Ulysse & Ernest / Lou Cantor

Danse

18 novembre Théâtre Firmin Gémier / Patrick Devedjian

Les Danses du Crépuscule

À partir de 12 ans Danse

Qu’est-ce que danser lorsque l’on est, pour un temps donné, privé de liberté dans un espace restreint ?
Cette création prendra son souffle dans les corps de ses interprètes mais aussi dans leurs témoignages personnels, enregistrés sur une bande sonore ou dits en direct.

18 novembre

Théâtre Firmin Gémier / Patrick Devedjian

Les Carnets de Cerise

Collectif Improjection / Mathieu Frey

Théâtre

20 novembre Théâtre La Piscine

Les Carnets de Cerise

Concert-BD

À partir de 8 ans Théâtre

Le collectif Improjection a imaginé un dispositif proche du ciné-concert : sur un grand écran, les planches de la BD s’animent, tandis qu’une comédienne et un musicien nous accompagnent dans le récit, en interaction avec les projections. On est captivé et ému par cette histoire pleine de douceur et de poésie.

20 novembre

Théâtre La Piscine