Une des dernières soirées de Carnaval

Carlo Goldoni / Clément Hervieu-Léger

Théâtre

Une des dernières soirées de Carnaval

Carlo Goldoni / Clément Hervieu-Léger

Théâtre

10 Oct

Opéra de Massy

2h15

À partir de 14 ans

Une troupe fabuleuse, des costumes somptueux, un très beau décor et des chants de toute beauté : what else ?

Sortez vos beaux habits et vos chaussures de bal : ce soir, direction Venise… en l’an 1762 ! Pour la dernière soirée du carnaval, le tisserand Zamaria reçoit à dîner une dizaine de convives. Parmi eux, un jeune dessinateur de mode convoité, une Française à la réputation sulfureuse, un couple de jeunes mariés fusionnels et jaloux… Le jeu des intrigues et de l’amour peut commencer !

Sociétaire de la Comédie-Française, Clément Hervieu- Léger met en scène cette pièce peu connue de Carlo Goldoni (1707-1793), père de la comédie italienne moderne, avec une étincelante virtuosité. Dans un décor de tréteaux de bois, douze comédiens vêtus de costumes d’époque aux couleurs chatoyantes virevoltent avec entrain. Ils mangent, ils jouent aux cartes, ils chantent, ils dansent… et nous, on a l’impression de faire partie de la fête : un enchantement de tous les instants !

« [Une] ode au théâtre, colorée, drôle et mélancolique, portée par une troupe homogène et virtuose. » Les Échos, 2019

Spectacle à l’Opéra de Massy,
conseillé à la programmation par L’Azimut

Texte Carlo Goldoni
Texte français Myriam Tanant, Jean-Claude Penchenat
Mise en scène Clément Hervieu-Léger
Avec Aymeline Alix, Erwin Aros, Louis Berthélémy, Clémence Boué, Jean-Noël Brouté, Adeline Chagneau, Marie Druc, M’hamed El Menjra, Stéphane Facco, Lou Guyot, Juliette Léger, Jeremy Lewin, Clémence Prioux, Guillaume Ravoire, Daniel San Pedro
Costumes Caroline de Vivaise
Lumière Bertrand Couderc
Chorégraphies Bruno Bouché
Maquillages et coiffures David Carvalho Nunes
Réalisation sonore Jean-Luc Ristord
Conseil musical Erwin Aros
Collaboratrice artistique à la mise en scène Elsa Hamnane

Production CICT – Théâtre des Bouffes du Nord

Coproduction Théâtre de Carouge – Suisse, Compagnie des Petits Champs, Théâtre de Caen, La Coursive – Scène Nationale de La Rochelle, Scène Nationale d’Albi, Théâtre Impérial – Opéra de Compiègne, Scène Nationale du Sud-Aquitain, Théâtre de Suresnes – Jean Vilar, Le Grand R – Scène nationale de La Roche-sur-Yon, Le Cercle des partenaires des Bouffes du Nord

La Compagnie des Petits Champs est conventionnée par la DRAC Normandie – Ministère de la Culture et de la Communication et reçoit le soutien du Département de l’Eure et de la Région Normandie

Avec le soutien de la Spedidam

Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National

Action financée par la Région Ile-de-France

Ça pourrait vous plaire

Une télévision française

Thomas Quillardet

Théâtre

Du 12 au 13 octobre Théâtre La Piscine

Une télévision française

À partir de 15 ans Théâtre

On se téléporte en 1987 : cette année-là, TF1 est rachetée par le groupe Bouygues et cesse d’être une chaîne de télévision publique. Pour Thomas Quillardet, c’est un point de bascule de notre histoire récente : bienvenue dans le règne de la publicité, de la course à l’audience et de l’information-spectacle…

Du 12 au 13 octobre

Théâtre La Piscine

Beaucoup de bruit pour rien

Shakespeare / Maïa Sandoz / Paul Moulin

Théâtre

Du 20 au 21 octobre Théâtre La Piscine

Beaucoup de bruit pour rien

À partir de 12 ans Théâtre

Sur un plateau qui tourne et dévoile peu à peu la machinerie de la salle, neuf comédiens se régalent du terrain de jeu théâtral imaginé par Shakespeare, au rythme de la musique rock jouée en live. On rit de ces personnages cocasses, et on se laisse entraîner par cette mise en scène menée tambour battant où tous les effets se feront à vue.

Du 20 au 21 octobre

Théâtre La Piscine

HORROR

Jakop Ahlbom

Théâtre

17 novembre Théâtre La Piscine

HORROR

À partir de 15 ans Théâtre

Jakop Ahlbom et son équipe ont fait un travail de dingues pour recréer l’univers d’un film d’horreur. Ultra-réaliste, le décor est le lieu de toutes les illusions : fantôme prêt à tout pour se venger, objets qui bougent, main possédée et scène de noyade dans la baignoire sont bien sûr de la partie !

17 novembre

Théâtre La Piscine